Missions et moyens

L’Institut des hautes études sur la justice (IHEJ) a été créé dans le but « de développer les échanges entre les professionnels du droit et les universitaires afin de promouvoir la réflexion et la recherche sur les normes, la régulation juridique, les missions et le fonctionnement de la justice et de contribuer au développement des valeurs de justice » (article 2 des Statuts).

Depuis sa création il y a vingt ans, son action se caractérise par :

  • la couverture d’un champ de réflexion original et sans cesse renouvelé, considérant que les pratiques sont bien souvent en avance sur leur conceptualisation;
  • l’intégration de la dimension européenne et internationale à l’ensemble de ses programmes, tout en reconnaissant la part des spécificités nationales;
  • l’animation d’un lieu d’échange qui contribue à améliorer l’image de toutes les formes de justice auprès des décideurs politiques, économiques, sociaux, comme d’un plus large public.

Pour atteindre ses objectifs, il conduit des activités de natures variées qui vont de l’organisation de groupes de travail, séminaires ou colloques, à la rédaction de notes et d’ouvrages, en passant par la réalisation de missions de conseil, d’actions de formation, ou encore la participation au débat intellectuel dans l’espace public et médiatique.

Son fonctionnement en réseau autour d’une équipe permanente volontairement réduite, permet une mobilisation rapide, souple et efficace. Ces interventions se situent bien souvent en amont de la recherche classique pour laquelle il propose de défricher un champ de questions inédites et la création de nouvelles opportunités.

Organisme de droit privé à but non-lucratif, l’IHEJ finance ses activités par le produit des commandes et des subventions qu’il reçoit de ses partenaires, ainsi que des cotisations versées chaque année par ses adhérents.