Images et représentations de la justice

Photographies, fictions cinématographiques et télévisuelles, documentaires : dans un contexte européen et de mondialisation, la découverte des systèmes de justice étrangers se fait largement à travers les images. Des images qui permettent également de porter un regard différent sur notre propre justice.

     © Richard Ross

Pour éviter les malentendus que peuvent engendrer la mauvaise interprétation de ces images et l’ignorance de la logique judiciaire de nos voisins, une réflexion sur ce qu’en comprennent les citoyens est donc capitale.

Il est tout aussi important pour les magistrats de prendre conscience de l’impact des images de la culture dite « populaire » sur le public ainsi que les attentes qui découlent de ces informations iconographiques étrangères, leur fréquence de réception et l’interprétation qui en est faite.

Ce travail de recherche interdisciplinaire et interculturel regroupe des professionnels de la justice, des enseignants et chercheurs de diverses disciplines (histoire de l’art, civilisations étrangères, droit, sémiologie, etc.) pour analyser toutes sortes d’images et à travers elles, aborder différents thèmes culturels et juridiques.

> Nos activités
>
Nos publications

Le groupe de recherche Justice, Images, Langues, Cultures (JILC)

Le JILC est un groupe interdisciplinaire qui mène une recherche sur la représentation de la justice dans les productions culturelles, et plus précisément, sur la question des transferts médiatiques permettant l’acquisition d’une culture juridique par les citoyens européens. Son objectif est de cerner la place occupée par la justice dans la culture nationale en étudiant la façon dont elle contribue à former l’imaginaire national et en s’intéressant également aux pratiques observées dans d’autres pays, notamment anglophones.

Le groupe étant composé de chercheurs de différents domaines (histoire de l’art, droit, études anglophones, sociologie, histoire, lettres, didactique, cinéma, etc), la réflexion qu’il conduit sur la représentation de la justice par l’image et la « lecture » faite de toutes les images de justice sont fondées sur un croisement perpétuel de regards et de méthodes d’analyse.

Le JILC organise un séminaire mensuel (de septembre/octobre à juin) sur un thème de travail ou sur la présentation des travaux de chercheurs ou d’artistes, ainsi que des journées d’études sur des thèmes spécifiques.