Politiques de justice

La définition et l’analyse des politiques de justice nécessite une collaboration étroite et continue entre chercheurs, professionnels et décideurs. C’est à la mise en œuvre de telles collaborations que s’emploie l’Institut des hautes études sur la justice à travers ce programme. En alliant les perspectives théoriques des différentes disciplines représentées dans son réseau aux horizons concrets des cours et tribunaux de France et d’ailleurs, l’IHEJ explore de nouveaux champs, promeut de nouvelles idées, et soutien un champ d’expérimentations pour une justice assurée de répondre aux attentes, exprimées ou sous-jacentes, de la société dans laquelle elle s’inscrit.

Depuis sa création, l’IHEJ s’est attelé à des chantiers aussi divers que l’éthique ou le rituel judiciaire, la pénalisation et le mouvement de judiciarisation des démocraties, les relations entre justice, médias et opinions publique, la justice face au terrorisme, la responsabilité de la justice, l’office du juge au XXIè siècle, et dernièrement encore l’émergence de la Cyberjustice. L’Institut privilégie les sujets transversaux qui touchent les grandes évolutions des organisations et des valeurs de justice qu’il tenter de mettre en perspective à travers l’organisation de groupes de travail ou séminaires, participation à des équipes de recherche, conseil et études auprès des institutions.

Le programme Politiques de justice est aujourd’hui mis en oeuvre par deux chargés de mission (Harold Epineuse et Sophie Sontag-Koenig) et s’appuie sur un réseau de chercheurs et de praticiens avec lequel il collabore depuis de longues années en France et à l’étranger.

Harold Epineuse, Janvier 2017

Publications