Rapport du groupe de réflexion sur la symbolique du futur Tribunal de Paris

Au terme de plusieurs mois de réflexion au sein d’un groupe composé de magistrats, avocats, universitaires et architectes, Antoine Garapon, secrétaire général de l’Institut des hautes études sur la justice (IHEJ) a remis, le 21 juillet 2016, au ministre de la justice un rapport attendu sur « La symbolique du futur tribunal de Paris« .

L’Institut des hautes études sur la justice a été sollicité par la Direction des Services Judiciaires (DSJ) du Ministère de la Justice et l’Etablissement Public du Palais de Justice de Paris (EPPJP) pour apporter son expertise à la réflexion sur la symbolique du futur Tribunal de Paris. Il en a résulté une lettre de mission et une commande qui ont donné lieu à la constitution d’un groupe de travail dont les membres sont cités en annexe de ce rapport. Pour la mener à bien, le Secrétaire général de l’IHEJ s’est entouré d’une équipe reflétant la diversité des destinataires de cette symbolique. Le groupe de travail s’est réuni à de nombreuses reprises, d’abord seul, puis avec l’équipe de Renzo Piano, et a recueilli à la fin de ses travaux l’avis des chefs de cours, des chefs de juridiction et du Bâtonnier et de la Vice-Bâtonnière du barreau de Paris. Il s’est rendu une fois sur le chantier. Il a donc adopté une démarche inclusive plutôt que savante et livre ici ses réflexions qui, rappelons-le, n’ont d’autre fonction que d’aider les décideurs à se déterminer.

Le présent rapport se compose de deux parties : la première cerne les enjeux symboliques du Tribunal de Paris à partir notamment de l’esprit que l’architecte, Renzo Piano, a voulu donner à son projet. La seconde détaille les éléments susceptibles d’exprimer l’idée de justice au XXIe siècle pour les différents utilisateurs du futur tribunal.

Visitez le site internet du projet ici