Philosophie politique

La philosophie politique se définit, depuis ses débuts en Grèce, comme  la tentative de saisir par la pensée la vie des hommes en communauté.

Elle pourrait se définir « par un rapport à la fois nécessaire, indépassable, et indéfiniment problématique avec les expériences et les opinions effectivement présentes dans la vie  réelle de la cité » (Philippe Raynaud, Dictionnaire de philosophie politique, PUF, 2003).

La philosophie politique se caractérise également par une relation  constante entre la théorie et la pratique : tout en assumant une portée  normative, elle se doit de faire la part de l’existant. C’est d’abord en  comprenant ce qu’est le réel, le « déjà-là », qu’il devient ensuite  possible d’évaluer, de juger puis d’agir.

Le séminaire de philosophie  politique, organisé par l’Institut des hautes études sur la justice et l’École normale de la magistrature dans le cadre de la formation continue des magistrats, entend ainsi éclairer les grands enjeux contemporains en multipliant les différentes approches philosophiques.

Pour cela, les meilleurs spécialistes interviennent afin de mettre en lumière les divers aspects d’une problématique, nous permettant de mieux appréhender l’actualité des questions relatives à la vie en commun.

Sessions précédentes