L’équipe permanente

Antoine GARAPON -Secrétaire général, responsable du programme Cultures judiciaires comparées

Magistrat, docteur en droit, Antoine Garapon a été juge des enfants pendant de nombreuses années avant de rejoindre l’IHEJ comme secrétaire général en 1991. Il a publié de nombreux ouvrages dont Bien juger. Essai sur le rituel judiciaire (Odile Jacob, 1997), Des crimes qu’on ne peut ni punir, ni pardonner (Odile Jacob, 2002), Juger en Amérique et en France. Culture juridique française et common law (avec Ioannis Papadopoulos, Odile Jacob, 2003), Les juges dans la mondialisation (avec Julie Allard, Seuil, 2005), Les nouvelles sorcières de Salem. Leçons d’Outreau, (avec Denis Salas, Seuil, 2006), Peut-on réparer l’histoire ? Colonisation, esclavage, Shoah, (Odile Jacob, 2008), La Raison du moindre État. Le néolibéralisme et la justice (Odile Jacob, 2010). Il dirige la collection Le Bien commun aux Editions Michalon et anime l’émission « Le bien commun » sur France-Culture. Il est également membre du comité de rédaction de la revue Esprit.

Harold EPINEUSE - Responsable du programme Politiques de justice

Avocat et universitaire de formation, Harold Epineuse a rejoint l’IHEJ en 1999 comme chargé de mission pour travailler sur les questions d’éthique judiciaire, de formation des juges et d’administration de la justice. Il a développé une activité de consultant sur les réformes de la justice pour le compte d’organisations internationales, de cabinets privés et d’institutions judiciaires, en France et à l’étranger. Ses travaux les plus récents portent sur le développement d’outils d’analyse stratégique des politiques de justice pour les gouvernements, institutions et partenaires du champ judiciaire, l’impact des technologies numériques sur l’organisation de la justice et les nouvelles formes d’architecture.

Joël HUBRECHT - Responsable du programme Justice pénale internationale et justice transitionnelle

Engagé dans les milieux associatifs solidaires lors des conflits dans les Balkans et soutenant la mise en place du TPIY, Joël Hubrecht a animé en 2003-2004, aux côtés d’Antoine Garapon, le séminaire de philosophie du droit « La justice pénale internationale entre utopie et histoire », ainsi qu’un séminaire sur l’éthique et les relations internationales au Centre d’études et de recherches internationales de Sciences Po, sous la direction de Pierre Hassner. Il est en charge, depuis 2010, d’un séminaire sur la justice internationale et de transition, mis en place en collaboration avec le Ministère des affaires étrangères. Il est l’auteur de Kosovo. Etablir les faits (éditions Esprit, 2001) et d’Enseigner l’histoire et la prévention des génocides (en collaboration avec Assumpta Mugiraneza, CNDP-Hachette, 2009) ainsi que de nombreux articles et contributions à des ouvrages collectifs.

Barbara VILLEZ - Responsable du programme Images et représentations de la justice

Barbara Villez est professeur de langues et cultures juridiques à l’université Paris 8 et chercheur associé au sein du laboratoire Communication et Politique du CNRS. Arrivée à l’IHEJ en 2004, elle dirige le groupe de recherche Justices, Images, Langues, Cultures (JILC). Elle étudie les représentations iconiques du droit et s’intéresse en particulier aux séries judiciaires télévisées, américaines et françaises. Cette recherche a abouti à l’ouvrage Séries télé : visions de la justice (Presses Universitaires de France, 2005), publié en version anglaise par Routledge en 2009 sous le titre Television and the Legal System. Barbara Villez a également publié de nombreux articles sur ce sujet.

Marie-Claude MIQUEL - Bénévole, responsable administrative

Marie-Claude Miquel a d’abord rejoint l’IHEJ en 1995 en tant que personnel mis à disposition par le ministère de la Justice (Protection judiciaire de la jeunesse). Elle a collaboré à la gestion administrative de l’Institut, à l’organisation de ses activités et de ses relations avec tous les partenaires, chercheurs associés et collaborateurs extérieurs. Après avoir pris sa retraite en 2007, elle est revenue à l’IHEJ en 2010, avec le statut de bénévole, pour participer à son administration.

Renaud BEAUCHARD - Chargé de mission

Renaud Beauchard est avocat à Washington DC et consultant indépendant, spécialisé dans le renforcement de la justice et la lutte contre la corruption. Il a étudié le droit en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, exercé comme avocat français spécialisé dans les activités de transport et de risque industriel avant d’émigrer aux Etats-Unis, ou il a obtenu un Juris Doctor, puis été admis au barreau. Il est intervenu comme expert notamment auprès du Millennium Challenge Corporation (agence fédérale américaine) dans le cadre d’un programme de renforcement de la justice béninoise et auprès du bureau d’évaluation et de suspension de la Banque Mondiale sanctionnant les activités de fraude et de corruption dans des marchés financés par la Banque Mondiale. Il travaille principalement sur les thématiques droit et développement, évaluation des systèmes juridiques et anti-corruption.

Sarah ELKAIM BEHAR - Chargée de mission

Juriste de formation, Sarah Elkaïm Behar est diplômée en droit de l’université Paris 1 (DEA de droit comparé) où elle est également doctorante et chargée d’enseignement, son sujet de thèse portant sur la protection des personnes et plus particulièrement des mineurs. Elle a poursuivi ses études à l’étranger (notamment aux États-Unis) et y a exercé auprès d’associations, de cabinets d’avocats et d’entreprises, dans le domaine du droit civil et commercial, de la rédaction et de la négociation de contrats, domaine dans lequel elle a reçu une formation spécialisée. Depuis 2011, elle participe régulièrement à des projets de publication en droit social. Sarah Elkaïm Behar a rejoint l’IHEJ en octobre 2012, elle y travaille en tant que chargée de mission au sein des programmes Politiques de justice et Justice pénale internationale et Justice transitionnelle.

Edouard JOURDAIN - Chargé de mission

Ancien élève de Sciences Po Grenoble, Edouard Jourdain est docteur en études politiques de l’EHESS où il a soutenu en 2011 une thèse sur la guerre et le problème théologico-politique, qui interroge l’héritage de Karl Marx et de Carl Schmitt. Spécialiste de Proudhon, Il a publié entre autres Proudhon, Dieu et la guerre (l’Harmattan, 2006) et Proudhon, un socialisme libertaire (Michalon, 2009). Après avoir enseigné le droit constitutionnel à Paris XI et travaillé au CICDE (Centre Interarmées de Concepts, Doctrines et Expérimentations), il est actuellement secrétaire de rédaction de Conventions, initiative conjointe de l’IHEJ et du Ministère des affaires étrangères sur le droit dans la mondialisation. Parallèlement, Edouard Jourdain continue ses recherches en philosophie politique.

Sarah ALBERTIN - Chargée de mission pour le programme Régulation de la mondialisation

Avocate et juriste de formation, Sarah Albertin est spécialisée en droit européen (université Paris 2) et en droit pénal. Associée aux travaux de l’IHEJ depuis 2009, elle a d’abord travaillé à la coordination des émissions radiophoniques « Le Bien Commun » (devenues « Esprit de Justice »), produites par Antoine Garapon sur France Culture. Dans le même temps, Sarah Albertin a participé au programme Conventions sur les questions de droit global, en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, et coordonné un projet de recherche sur le whistleblowing, en partenariat avec l’ESCP. Après une expérience professionnelle à New York au sein du cabinet d’avocats Kelley Drye, elle a obtenu le CAPA fin 2013 puis intégré le cabinet d’avocats VIGO à Paris, où elle a suivi des dossiers en droit pénal et droit pénal des affaires jusque fin 2014. Elle assure aujourd’hui des missions de veille documentaire et de recherche dans le cadre des projets Conventions sur la mondialisation.

Sylvie PERDRIOLLE - Chargée de mission sur l’office du juge

Sylvie Perdriolle est magistrate. Ces dernières années, elle a successivement occupé les fonctions de directrice de la Protection judiciaire de la jeunesse, de présidente de chambre à la cour d’appel de Paris, chargée de la présidence de cours d’assises sur le ressort de la cour d’appel, et de présidente d’une chambre de la famille. Elle a rejoint l’IHEJ en 2012 pour animer avec Antoine Garapon les deux séminaires portant sur les évolutions de l’office du juge et les transformations des pratiques judiciaires.

Sophie SONTAG KOENIG – Chargée de mission

Docteur en droit et avocat de formation, Sophie Sontag Koenig s’est progressivement spécialisée en droit pénal après deux années de classes préparatoires en section D1 (droit économie gestion) à l’École normale supérieure de Cachan. Sa thèse, « Technologies de l’information et de la communication et défense pénale » a été récompensée par le prix Vendôme 2014 (paru aux éditions Mare & Martin, bibliothèque des thèses). Elle est également l’auteur de de plusieurs articles à l’AJ pénal et de publications récentes au sein de la revue Droit pénal (n°4, 2015, p.7), aux Cahiers de la justice (n°4/2015) ainsi qu’au sein des Archives de politique criminelle 2015. Elle a participé, dans le cadre de son travail de thèse, à la recherche MAJICE (Mieux administrer la justice dans les pays membres du Conseil de l’Europe).
Après une expérience professionnelle au sein du Barreau de Paris, Sophie Sontag Koenig a travaillé au sein de la Direction des affaires criminelles et des grâces comme rédacteur au bureau d’évaluation des politiques pénales. Elle assume aujourd’hui les fonctions d’attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’université de Paris XIII où elle dispense des enseignements en cours magistraux et travaux dirigés. Sophie Sontag Koenig a rejoint l’IHEJ en septembre 2015 où elle travaille en tant que chargée de mission pour le programme Politiques de justice.

Amr SOLIMAN - Chargé de mission

Juriste de formation, Amr Soliman est titulaire d’un master 2 en droit international privé et comparé de l’université Jean Moulin Lyon III et doctorant en droit international privé dans cette même université. Il a rejoint l’IHEJ en mars 2013 comme chargé du développement du programme Pays arabes, dans le cadre de sa thèse portant sur les conflits de lois et le droit des investissements en Égypte. Avant de rejoindre l’IHEJ, Amr Soliman a été pendant trois ans responsable du dossier de coopération juridique dans le service « Gouvernance » de l’ambassade de France au Caire. Depuis octobre 2013, il est secrétaire général de l’Institut d’Études sur le Droit et la Justice dans les sociétés Arabes (IEDJA) à Paris.En mars 2015 Amr Soliman est reparti en Egypte sur le compte du projet européen  » Appui à la modernisation de l’administration de la justice en Egypte »dirigé par le GIP-JCI, en qualité de conseiller juridique pour le projet. »

À propos de l’IHEJ
L’IHEJ est un organisme d’étude et de conseil indépendant. Il propose une réflexion pluridisciplinaire sur les évolutions du droit et de la justice aujourd’hui, en France et dans le monde.
Forum justice internationale
Rechercher par mots-clés